Aux portes de l’Italie, la “perle de la France”, véritable paradis du citron, se dévoile sous de nombreuses facettes. Amoureux des arts, flâneurs en quête de repos et passionnés de nature s’y pressent pour profiter de tous les charmes d’une cité historique aux allures de station balnéaire.

Menton

 

Le marché des Halles
Bénéficiant d’un microclimat unique au monde, la cité du citron a su tirer le meilleur profit d’une terre riche et nourricière. En attestent les halles du marché municipal, alimentées chaque jour par les plus beaux produits des agriculteurs et producteurs locaux. Si la star des étals reste le fameux citron de Menton, socca, barbajuans, et autres pichades s’offrent aux gourmands dans un tourbillon de saveurs et de senteurs. Coincé entre le pittoresque des façades ocre du Campanin et la modernité en monochrome du musée Jean Cocteau, le marché de Menton incarne incontestablement le poumon vivant de la ville. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le marché des Halles est toujours en lice pour remporter le titre du “Plus beau marché de France”, dans le cœur des Mentonnais, il est déjà gagnant.

Récital au pied de l’Eglise
Chaque été depuis maintenant 70 ans, Menton fait honneur à la musique classique en lui organisant son festival dédié. Et quel festival ! Perché au-dessus de la mer, dominé par la magnifique basilique Saint-Michel, ce prestigieux événement rassemble les plus grands musiciens du monde. Cette 70e édition accueillera, du 25 juillet au 13 août, d’immenses interprètes, à l’image de Renaud Capuçon (violon), David Fray (piano), Fazil Say (piano), Nicolas Altstaedt (violoncelle), ou encore Boris Berezovsky (piano). Dans le même temps, le festival off exporte les artistes dans toute la ville, lors de concerts souvent marqués par une belle communion entre le public et les musiciens.

Menton, ville de palaces
Lieu de villégiature privilégié des riches hivernants étrangers dès le milieu du XIXe siècle, Menton s’est dotée de 21 palaces style Belle Époque. Bénéficiant du développement du chemin de fer et de son microclimat subtropical, la cité du citron incarne alors une destination fastueuse pour la noblesse et les têtes couronnées. Une signalétique placée aux entrées de ces magnifiques édifices aux architectures hétérogènes offre aux visiteurs un parcours à travers la ville pour découvrir les extérieurs de 17 anciens palaces, aujourd’hui transformés en immeubles d’habitation ainsi que 4 hôtels toujours en activité : Les Ambassadeurs, le Balmoral, l’Orangeraie et le Royal Westminster.