Ces deux cités jumelles sont réputées pour leur cadre enchanteur, cerclées de remparts historiques et de bayous naturels. Villes d’adoption d’illustres artistes, Vence et Saint-Paul-de-Vence proposent aujourd’hui une offre culturelle variée.

Vence, Saint-Paul-de-Vence

Chez Matisse à Vence
Dans cette cité fortifiée du XIIe siècle, découvrez des trésors du passé marqués par les artistes qui sont tombés amoureux de la ville. Derrière la façade ocre et or de la cathédrale Notre-Dame-de-la-Nativité (construite au IVe siècle sur les vestiges d’un temple romain), Marc Chagall a ainsi composé une superbe mosaïque avec de remarquables pièces de sculpture carolingiennes. La chapelle du Rosaire, entièrement pensée et décorée par Henri Matisse entre 1948 et 1951, reste le monument incontournable de l’esprit artistique vençois. Symbole de cette alliance histoire et art, le Château de Villeneuve, édifié au XVIIe siècle, abrite la Fondation Emile Hugues. Sur les remparts de la cité historique, des activités culturelles vous entraînent sur les chemins de la création (rencontres, ateliers pédagogiques, concerts…). Enfin, la Villa “Le Rêve” où vécut Henri Matisse, est ouverte aux visiteurs mais aussi aux peintres et aux artistes.

Chez Chagall à Saint-Paul-de-Vence
Dressé sur son éperon rocheux, le village médiéval de Saint-Paul est certainement l’un des plus beaux de Provence. Sa douceur de vivre en a conquis plus d’un. L’auberge de la Colombe d’or a ainsi vu défiler Matisse, Chagall, Modigliani, Giono, Prévert, Yves Montand et Simone Signoret ou encore Lino Ventura. Au coeur du village, entre deux parties de pétanque, prenez le temps d’admirer les vieilles pierres, les arches et les fontaines. Après un tour au donjon du château, à la tour de l’Espéron ou à la Porte de Vence à mâchicoulis, profitez du coucher de soleil pour parcourir les remparts et vous perdre dans la contemplation d’une vue extraordinaire. Enfin, n’hésitez pas à aller saluer l’artiste, Chagall est en effet enterré au cimetière de Saint-Paul.

La Fondation Maeght
La Fondation Maeght est une histoire d’amitié. Si Aimé et Marguerite Maeght l’ont imaginée avec leur compagnon architecte Josep Lluís Sert, tous leurs amis artistes ont personnellement participé à sa réalisation ; chacun s’appropriant un espace de la fondation. Ainsi Joan Miro, Marc Chagall, Alberto Giacometti, Georges Braque, Alexander Calder ou encore Fernand Léger y ont trouvé un lieu de création idéal. Une exposition intitulée “Joan Miró. Au-delà de la peinture” est à découvrir jusqu’au 17 novembre ; elle est axée sur le processus de travail de l’artiste. fondation-maeght.com